Pourquoi le marketing sur les médias sociaux marche-t-il?

Vous doutez peut-être de l’efficacité du marketing sur les médias sociaux, pourtant les données montrent que 66 % des acheteurs d’une première maison se tournent vers Facebook pour se renseigner sur les maisons et les prêts hypothécaires.

Même pour les personnes néophytes ou intimidées par le marketing sur les médias sociaux, il existe des façons faciles de promouvoir une entreprise, d’attirer de nouveaux clients et de se positionner à titre d’expert de l’industrie.

Michael Rajzman, stratégiste de contenu numérique à Star Metro Media, affirme qu’il faut commencer par créer une page pour entreprise sur Facebook. D’une part, cela vous permet de séparer la vie personnelle de la vie professionnelle, d’autre part, vous pouvez adapter le contenu même la publicité à un public particulier.

« Une des meilleures façons d’attirer la clientèle est de diffuser des publications promotionnelles ciblant certaines personnes selon leurs intérêts », poursuit M. Rajzman. Facebook, par exemple, comprend une foule d’options pour vous permettre de cibler votre clientèle selon l’âge, le sexe, les renseignements démographiques et le comportement en ligne, voire le code postal.

Vous n’avez même pas besoin de réaliser beaucoup de contenu de votre cru. Diffusez plutôt du contenu déjà existant en fournissant des liens vers des articles et vidéos d’intérêt pour vos clientes et clients potentiels. Il existe de nombreux outils en ligne pour vous aider à le faire : Pocket, par exemple, sauvegarde les articles ou vidéos pour consultation ultérieure, et Buffer facilite la planification des publications.

« L’élément le plus important, omis par la plupart des gens, est l’aspect social des médias sociaux, explique M. Rajzman. « Si vous étiez un client, ce contenu vous inciterait-il à cliquer ou à participer? »

« Il faut par contre veiller à l’équilibre entre la participation et les affaires », poursuit-il. Si vous êtes courtier, par exemple, vous pourriez publier du contenu de ces trois volets : les changements dans l’industrie de l’hypothèque, les conseils sur le déménagement et les nouvelles inscriptions. Même si les deux premiers volets pourraient susciter davantage de participation, le troisième correspond à vos objectifs professionnels.

Cet équilibre sera différent pour chacun, selon la marque personnelle, le public cible et les objectifs d’affaires.

LinkedIn est également un outil précieux, bien qu’il soit plutôt une plateforme axée sur les affaires. « Joignez-vous à des groupes pertinents pour afficher votre marque personnelle, ajoute M. Rajzman, et pour être au courant des activités de votre industrie. »

Le coût moyen de la publicité sur LinkedIn est supérieur à celui de la publicité sur Facebook puisque le public y est extrêmement ciblé. « Mais si vous travaillez dans le courtage commercial, ce site est un bon endroit pour faire des affaires, car vous avez la certitude que les gens sont plutôt axés sur les affaires, déclare M. Rajzman. Demandez-vous quels sont vos objectifs professionnels et les clients que vous cherchez à cibler ».

Petit à petit, amenez les gens à vous suivre en publiant des blogues pertinents à des groupes pertinents. Participez à la conversation lorsque des personnes ajoutent des commentaires sur vos blogues et vos mises à jour de statut et évitez d’envoyer des demandes non sollicitées d’achat de vos produits ou services.

Facebook et LinkedIn comportent chacun une analytique intégrée à leur plateforme vous permettant de voir sur quoi votre public cible clique. Il existe diverses façons de mesurer la participation : le nombre de « J’aime » est important, mais il faut aussi considérer le nombre de personnes qui cliquent pour en savoir plus sur le contenu publié.

Que cela soit pour Facebook, Twitter ou Instagram, ne disparaissez pas après avoir lancé quelque chose. « Réservez-vous un peu de temps chaque jour pour vous en occuper, conseille M. Rajzman. Au départ, cela peut sembler une corvée, mais par la suite, cela s’intègre à votre travail et vous pourriez même y prendre plaisir. Et il vaut mieux commencer petit et accroître votre présence stratégiquement que de tout lancer d’un coup, puis de piétiner. »

Mais il est important de commencer. « Si vous n’avez aucune présence sur les médias sociaux et ne faites pas partie de la conversation, conclut-il, vous manquez non seulement la conversation mais aussi de possibles ventes. »

Vous pouvez également aimer

3

Montrez-leur le chemin