Votre rapport de solvabilité

Les séminaires de Genworth Canada traitent de divers sujets opportuns qui aident nos intervenants à améliorer leur entreprise et à établir des relations de travail avec leurs partenaires et clients. Equifax, l’une des deux principales agences d’évaluation du crédit au Canada (l’autre est TransUnion), a augmenté ses données de déclaration plus tôt cette année. Genworth Canada a organisé un séminaire visant à examiner ces modifications ainsi qu’à donner aux participants un aperçu du contenu du rapport et leur proposer des conseils pour l’amélioration de la cote de solvabilité.

Joseph MacQuarrie, directeur du développement des affaires pour la Financière Liberté 55 à Halifax, en Nouvelle-Écosse, a assisté récemment au séminaire avec de nouvelles embauches.

« C’était une séance fantastique et une excellente expérience d’apprentissage qui nous aidera tous à bâtir de meilleurs rapports avec nos clients, dit-il. Bon nombre de nos clients font partie de la génération montante et, bien qu’ils connaissent leur cote de solvabilité, ils ne comprennent pas vraiment comment elle est calculée. »

Lorsqu’un client demande un prêt, le prêteur exige une copie de son rapport de solvabilité, qui donne un aperçu de sa capacité de remboursement des dettes.

Voici les facteurs qui permettent de déterminer la cote de solvabilité :

  • Antécédents en matière de paiements – La cote de solvabilité est basée à environ 35 % sur les antécédents. Le report d’un solde impayé d’un mois à l’autre et les paiements ratés sont deux facteurs. Le nombre de paiements manqués (un en huit ou dix mois n’est pas trop mal) et le temps écoulé depuis le paiement raté sont aussi pris en considération. Conseil : Payez au moins le minimum exigé avant la date d’échéance.
  • Montants dus – Il s’agit du solde total impayé par rapport à la limite totale de crédit, et ce montant a une valeur de 30 % dans la détermination de la cote de solvabilité. Conseil : Remboursez vos dettes de façon à maintenir un solde inférieur à 30 % des limites de prêt globales.
  • Antécédents de compte – La durée écoulée depuis l’ouverture du compte de crédit représente 15 % de la cote. Plus le compte de crédit date, plus la valeur est élevée.
  • Demandes de renseignements récentes – La cote de solvabilité est basée à 10 % sur ces enquêtes. Un nombre excessif de demandes peut indiquer que le client a besoin d’argent, ce qui a un effet négatif sur la cote. Les demandes de rapport de solvabilité faites par le client lui-même sont sans conséquence.
  • Type de crédit – La composition du crédit détermine 10 % de la cote de solvabilité. Le crédit peut être renouvelable, par exemple des cartes de crédit, ou à tempérament, comme dans le cas d’un prêt-auto. Une cote supérieure est attribuée aux gens dont le crédit provient de sources variées.
  • Recouvrement ou faillite – Ces mesures ont évidemment un effet néfaste sur la cote. Les clients libérés d’une faillite ou d’une proposition de consommateur peuvent rétablir leur solvabilité.

Le rapport augmenté comporte également quelques nouveaux points, dont des renseignements hypothécaires, et évalue le risque que le client omette des paiements sur un prêt dans un proche avenir.

L’étude de cas présentée lors du séminaire était également efficace d’après M. MacQuarrie. « Nous avons trouvé les conseils utiles puisqu’ils nous ont montré des façons d’aider les clients à améliorer une faible cote et à redresser un crédit entaché pour ceux qui ont besoin d’un coup de pouce, explique-t-il. C’était aussi utile d’apprendre ce qu’il faut surveiller pour pouvoir signaler les lacunes à nos clients. »

Comme Equifax et TransUnion traitent des millions de renseignements chaque mois, les erreurs sont possibles et peuvent se traduire par des cotes de solvabilité inexactes. Dans la plupart des cas, les consommateurs ne sont pas au courant des renseignements défavorables qui figurent dans leur rapport. Les consommateurs peuvent corriger les erreurs de leur rapport de solvabilité en s’adressant au créancier concerné ou en écrivant à l’agence d’évaluation du crédit.

« Vu l’importance qu’on accorde à la cote de solvabilité, il est essentiel que les consommateurs soient mieux informés de ce qui est déclaré dans leur dossier individuel, affirme M. MacQuarrie. Il est également important de connaître les facteurs qui influent sur la cote de solvabilité. »

Vous pouvez également aimer

3

Montrez-leur le chemin